Partager sur →
- A +

Le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Valence Romans Agglo est un établissement d’enseignement artistique géré par Valence Romans Agglo.

Des missions larges

Accompagner l’apprentissage musical et chorégraphique dans le cadre de la formation initiale des élèves, de l’éveil au cycle d’orientation professionnelle préparant aux études supérieures, est la principale mission d’un établissement d’enseignement artistique. L’accompagnement, la formation et le soutien à la pratique amateur restent cependant le coeur de l’activité pédagogique et du projet d’établissement. En tant qu’établissement culturel à part entière, le Conservatoire met en oeuvre les missions d’éducation artistique, de diffusion et de création dans le cadre de son activité, tout au long de l’année, en élargissant son champ de rayonnement sur son ancrage territorial propre.

2 sites et des equipements de qualité

vuedeface

Lieu d’apprentissage mais aussi de création et de diffusion, le Conservatoire est doté de deux auditoriums : salles de 259 places sur Valence et de 260 places sur Romans. Ces équipements permettent aux élèves de se produire dans des conditions professionnelles et d’accueillir des spectacles tout au long de l’année. La Cité de la musique à Romans, bâtiment moderne et ouvert sur la création musicale avec, et c’est une première en France, la présence en son sein d’une Scène de Musiques Actuelles (Label SMAC du ministère), est l’équipement le plus récent, en service depuis 2013.

mdd2web

La Maison de la Musique et de la Danse à Valence, réhabilitée en 1998, a également beaucoup d’atouts en matière d’espace pédagogique avec un studio de danse, de nombreuses salles de classes (du CE1 au CM2 pour les enseignements fondamentaux des CHAM) et de cours (instruments, ensembles, chorales, orchestres...).

Musique et danse

La diversité des enseignements proposés et des cursus permet aux élèves de découvrir des esthétiques musicales variées : classique, jazz, musiques actuelles et traditionnelles, musique ancienne… On peut y pratiquer les instruments de l’orchestre classique, mais également les instruments anciens (clavecin, traverso, luth...), les musiques traditionnelles arméniennes, le chant, le jazz et les pratiques et les instruments les plus actuels (batterie, guitare électrique...) ainsi que les nouvelles pratiques numériques (Djing, Vj'ing, musiques électroniques et urbaines et l'informatique musicale...). L’enseignement chorégraphique s’articule quant à lui, autour de la danse classique et contemporaine.

Retrouvez-nous sur